Anglies pluoštas

postas 2

Les tables en résine époxy sont devenues très populaires ces dernières années en raison de leur apparence unique et de leur finition brillante. Les rivières en résine époxy font référence à une technique spécifique utilisée pour créer des motifs ressemblant à des rivières qui coulent à travers la surface de la table. Le contraste saisissant entre le bois et la résine crée un effet visuel époustouflant, donnant à ces tables une présence artistique indéniable. Découvrez nos conseils sur les tables rivières en résine époxy

Choix et préparation du bois

La première étape pour créer votre propre table rivière en résine époxy consiste à choisir et préparer les morceaux de bois que vous utiliserez pour le plateau. Vous pouvez utiliser n’importe quel essence de bois en fonction de vos préférences.

Assurez-vous que le bois soit sec et aussi plat que possible. Une fois choisi, utilisez un ciseau à bois pour enlever l’écorce, puis frottez avec du papier abrasif pour enlever toute matière détachée, puis essuyez ou aspirez la saleté et la poussière du bois. Cela permettra à la résine epoxy de se lier au bois massif et la table finie sera mécaniquement solide. Vous pouvez éventuellement confier cette tâche à votre fournisseur.

Pensez également à prendre en compte l’emplacement des pieds que vous ajouterez une fois que la table sera dur.

Conditions de travail

Il est essentiel que l’atelier soit sec et idéalement maintenu à une température de 20°C. Il est déconseillé d’entreprendre ce projet dans des conditions froides (inférieures à 15°C), trop chaudes (supérieures à 25°C) ou humides. Ces facteurs peuvent affecter les propriétés mécaniques et l’apparence de la résine. L’environnement de travail doit être exempt de poussière.

De plus, il est primordial de se munir des équipements de protection appropriés, tels que des gants, des manches longues et un masque, pour travailler en toute sécurité. Veuillez vous référer à la fiche de sécurité des produits pour de plus amples informations.

Equipement Securité

Préparation du coffrage

Préparez le coffrage en vue de la coulée et du durcissement de la résine. Le coffrage doit constituer un récipient étanche.

Pour le fond du coffrage, vous avez plusieurs options : une plaque d’aggloméré ou de polypropylène dont les dimensions sont supérieures à celles de la table rivière. Disposez ensuite les morceaux de bois à l’intérieur. Découpez des barrières plus hautes que l’épaisseur de coulée souhaitée afin de former un récipient autour des morceaux de bois.

Assurez l’étanchéité du coffrage en utilisant un joint d’étanchéité silicone pour éviter toute fuite de résine lors de la coulée. Vous pouvez également utiliser un pistolet à colle chaude pour faire l’étanchéité.

Utilisez des serre-joints pour maintenir les morceaux de bois plaqués au fond du coffrage. Cela évitera que la résine ne s’infiltre sous le bois ou ne le fasse flotter.

Pour faciliter le démoulage, vous pouvez appliquer une cire de démoulage adaptée sur le fond du coffrage et sur les barrières. Une autre option consiste à utiliser du ruban adhésif recouvert d’une cire de démoulage. Notez que le démoulage sera plus facile avec un coffrage en polypropylène, car la résine n’y adhère pas.

Avant de procéder à la coulée principale, mélangez une petite quantité de résine et coulez une fine couche pour tester l’étanchéité. Une fois cette couche durcie, le dessous du bois sera scellé, réduisant ainsi la formation de bulles d’air lors de la coulée principale.

Pour le fond du coffrage, vous avez plusieurs options : une plaque d’aggloméré ou de polypropylène dont les dimensions sont supérieures à celles de la table rivière. Disposez ensuite les morceaux de bois à l’intérieur. Découpez des barrières plus hautes que l’épaisseur de coulée souhaitée afin de former un récipient autour des morceaux de bois.

Assurez l’étanchéité du coffrage en utilisant un joint d’étanchéité silicone pour éviter toute fuite de résine lors de la coulée. Vous pouvez également utiliser un pistolet à colle chaude pour faire l’étanchéité.

Utilisez des serre-joints pour maintenir les morceaux de bois plaqués au fond du coffrage. Cela évitera que la résine ne s’infiltre sous le bois ou ne le fasse flotter.

Pour faciliter le démoulage, vous pouvez appliquer une cire de démoulage adaptée sur le fond du coffrage et sur les barrières. Une autre option consiste à utiliser du ruban adhésif recouvert d’une cire de démoulage. Notez que le démoulage sera plus facile avec un coffrage en polypropylène, car la résine n’y adhère pas.

Avant de procéder à la coulée principale, mélangez une petite quantité de résine et coulez une fine couche pour tester l’étanchéité. Une fois cette couche durcie, le dessous du bois sera scellé, réduisant ainsi la formation de bulles d’air lors de la coulée principale.

Coffrage du bois

Préparation du mélange

Effectuez le calcul ou l’estimation du volume total de résine nécessaire en fonction des dimensions de votre table et de l’épaisseur souhaitée. Prévoyez toujours une quantité de résine supérieure à celle nécessaire pour éviter les manques.

Si vous disposez d’une balance

Placez votre seau sur la balance et effectuez la tare. Versez dans le seau la quantité de résine calculée, puis ajoutez le durcisseur. Essayez d’être précis au gramme près ! Les proportions en masse (résine/durcisseur) sont indiquées sur les produits.

Par exemple, pour un mélange de 500 g avec un rapport de (100/29), versez 500/1.29=387,6 g de résine et 112,4 g de durcisseur (500 – 387,6 = 112,4).

Si vous travaillez par volume : 

Les proportions requises sont spécifiées sur les produits. Par exemple, pour un rapport de (2:1), ajoutez 2 doses de résine pour 1 dose de durcisseur.

Dosage volume 2 : 1

Si vos calculs indiquent que vous devez ajouter plus de durcisseur que de résine, une erreur s’est produite ! Il ne doit jamais y avoir plus de durcisseur que de résine.

Mélangez les deux composants en raclant les bords et le fond du récipient. Cette étape est essentielle, mélangez pendant plusieurs minutes jusqu’à obtenir un mélange homogène. Une fois mélangé, versez-le dans un deuxième récipient et mélangez à nouveau pour vous assurer qu’il ne reste pas de résine non mélangée.

Effectuez le mélange lentement pour éviter d’emprisonner des bulles d’air dans la résine.

Pendant le mélange, vous pouvez ajouter des colorants époxy pour donner de la couleur à votre résine, selon vos préférences personnelles. Les colorants liquides, similaires à la grenadine, colorent la résine, tandis que les pigments l’opacifient.

Lors du mélange, des bulles d’air de différentes tailles apparaîtront. Éliminez les bulles en effectuant le dégazage en faisant le vide et/ou en chauffant légèrement la surface à l’aide d’un décapeur thermique ou d’un chalumeau. Il est important de chauffer légèrement et superficiellement afin de ne pas dégrader la résine thermiquement.

La coulée

Une fois que vous avez dégazé la résine époxy, versez-la lentement dans le coffrage. Utilisez une spatule pour répartir uniformément la résine sur toute la surface.

Si vous avez besoin de 40 kg de résine pour couler votre table rivière, il est recommandé de ne pas préparer la totalité de la résine dans le même récipient, à moins d’avoir l’équipement adéquat pour le faire. Cela peut entraîner de nombreux problèmes. Il est préférable de réaliser la coulée en plusieurs fois. Par exemple, préparez 8 seaux de 5 kg.

Pendant la coulée, vous pouvez inclure des objets ou des nacres selon vos préférences. Assurez-vous toutefois de le faire avant que la résine commence à durcir, en respectant le temps de gel indiqué dans la fiche technique.

La coulée

Laissez la résine époxy durcir en suivant les instructions spécifiées dans nos fiches techniques. Les temps de durcissement varient en fonction de la température et de la quantité de mélange.

Pendant le durcissement de la résine, assurez vous que la température soit constante.

Démoulage et ponçage

Une fois que la résine est complètement durcie, retirez délicatement le coffrage. Utilisez une lime ou du papier de verre pour éliminer les éventuelles bavures ou excès de résine présents sur les bords.

Procédez ensuite au ponçage final de la surface de la table pour la rendre lisse. Utilisez du papier de verre avec différentes granulométries. Commencez par un grain plus grossier, puis passez à un grain plus fin afin d’obtenir une finition parfaite. À chaque étape, assurez-vous d’éliminer toutes les éraflures laissées par le grain précédent avant de passer à l’étape suivante. Si cette étape n’est pas réalisée correctement, de petites rayures seront visibles lors du polissage final, ce qui nécessitera de recommencer le processus de ponçage.

Enfin, appliquez une couche de vernis ou d’huile protectrice sur toute la table pour la protéger et lui donner un aspect brillant.

Conclusion

La création d’une table rivière en résine époxy peut sembler intimidante au départ, mais avec les bonnes instructions et un peu de pratique, vous pouvez réaliser une pièce d’art unique qui attirera tous les regards. Laissez libre cours à votre créativité et n’ayez pas peur d’expérimenter avec différents matériaux et techniques pour créer une table qui reflète votre style personnel. Avec un peu de patience et de détermination, vous serez récompensé par une pièce magnifique qui deviendra sûrement le point focal de votre espace de vie.

Vous aussi vous voulez réaliser vos propres tables rivières  en résine époxy mais vous avez des questions sur les produits à utiliser ou les quantités à respecter ? N’hésitez pas à contacter notre équipe qui se fera un plaisir de vous aider !

Parašykite komentarą

El. pašto adresas nebus skelbiamas. Būtini laukeliai pažymėti *